moteur de recherche

Plan de continuité pédagogique, infos confinement

Étudiants et étudiantes : votre situation, les aides disponibles, votre fin d'année universitaire

Vous le savez, et beaucoup d’entre vous ont été particulièrement touché.es, cette pandémie mondiale a bouleversé le fonctionnement et les modalités de formation et d’apprentissage de notre Université, notre manière d’enseigner et de communiquer, votre manière de travailler et d’acquérir savoirs et compétences.

 

Cette période de confinement a été, et reste pour nombre d’entre vous, une période très complexe à vivre, à anticiper, à supporter : perte de revenus en raison d’un emploi suspendu ou perdu ou d’un apprentissage ou stage annulé, incertitude des bourses ou des aides sociales, fin de vos baux de vos logements, déménagements, confinement distant des membres de vos familles, … vos situations sont uniques et nombreuses. L’impact psychologique est également très important, il ne faut pas sous-estimer la perception, le ressenti que chacun.e de vous avez de la situation, de vos difficultés.

 

Connaître vos conditions de confinement et vous apporter les aides adaptées

Nous avons souhaité connaître vos conditions de confinement afin de cibler nos aides et accompagnements sur vos difficultés et vous proposer ainsi les solutions les plus adaptées. Nous avons donc déployé une grande enquête par mail et SMS, à laquelle vous avez été très nombreuses et nombreux à répondre, je vous en remercie. Elle nous a permis de vous proposer une aide sociale, matérielle, médicale ou psychologique adaptée à vos propres problèmes. Je remercie également les étudiantes et étudiants qui se sont mobilisé.es et qui se mobilisent toujours au quotidien pour vous appeler au téléphone, vous accompagner dans ces difficultés : leur implication est précieuse.

 

Nous avons pu constituer un fonds financier d’urgence, grâce à la Contribution Vie Étudiante et de Campus  (CVEC), pour venir en aide aux plus précaires d’entre vous, et financer du matériel informatique pour celles et ceux qui n’étaient pas équipé.es. Ainsi, près de 150 000 € ont été investis dans ces aides après 1 mois et demi de confinement : c’est inédit.

 

Assistante sociale, médecin universitaire, psychologue universitaire, nos personnels sont plus que jamais à vos côtés pour vous accompagner. N’hésitez pas à les solliciter. Je veux également saluer l’énorme travail accompli par vos délégué.es de proximité, élu.es de composantes, élu.es aux conseils centraux, vice-présidente étudiante et ses adjoints : ils ont permis de faire circuler efficacement les informations entre vous, vos enseignants, vos composantes, la présidence, les vice-présidences et l’administration de l’Université, quand le confinement pouvait avoir rompu les liens habituels.

 

Vous informer d’une aide financière nouvelle du Gouvernement de 200€, pour certains publics

Le Gouvernement a récemment annoncé un dispositif supplémentaire : le versement, en une fois, d'une aide financière de 200€. Cette aide concerne aussi bien les étudiant.es boursier.es et non boursier.es. Pour bénéficier de cette aide, vous devez vous trouver dans l'une des situations suivantes :

être inscrit.e en formation initiale dans un établissement d'enseignement supérieur (ou en BTS) et avoir subi une baisse de ressources suite à :

o la perte d'un emploi (contrat d'au moins 32h par mois ou 8h par semaine)

o et/ou la perte d'un stage gratifié du fait de la crise sanitaire

OU être étudiant.e ultramarin.e en formation initiale ET être resté.e en métropole et subir de plein fouet les conséquences de l'hyper éloignement.

Les demandes d'aides sont à effectuer via ce lien : une « tuile » numérique est présente sur la page d'accueil du site pour débuter la demande. Nous vous invitons fortement à effectuer une demande d'aide si vous vous trouvez dans l'une des situations citées. Plus d’informations sur le dispositif sur le site officiel du Gouvernement dédié aux aides étudiantes.

 

Assurer les enseignements et les examens, vous permettre de continuer à suivre et valider votre formation

Concernant la continuité pédagogique, la priorité a été donnée au maintien des enseignements à distance, dont il ne faut pas nier les difficultés, mais les calendriers ont été tenus et la grande majorité de vos enseignements ont pu être assurée grâce à la mobilisation très importante des équipes. Je souhaite ici rappeler que certains de vos enseignant.es et membres du personnel administratif ont également pu être touché.es par le Covid-19, ou par des difficultés importantes liées au confinement, pouvant expliquer certaines complications rencontrées dans vos parcours de formation : il est essentiel de garder en mémoire que la situation est complexe pour tout le monde.

 

Par ailleurs, si votre situation personnelle est fragilisée ou fortement impactée par le confinement au point de ne plus vous permettre de suivre les activités pédagogiques  à distance (par exemple en cas de nécessité pour vous d’augmenter les horaires de votre emploi, ou en cas de handicap ou de non-possession d’ordinateur), vous devez vous signaler auprès de votre responsable de formation ou de votre secrétariat pédagogique : une aide peut vous être proposée, notamment par la mise en place d’un contrat pédagogique d’aménagement des études.

 

Avoir eu cours à distance dans le cadre de la continuité pédagogique n’impacte pas la qualité ou la valeur des diplômes

Les modalités d’évaluation ont également été adaptées par les équipes pédagogiques, formation par formation, et toujours dans le respect de la règlementation en vigueur et du principe d’équité : contrôle terminal remplacé par du contrôle continu, évaluations à distance sous forme de QCM,  devoirs à rendre, … Vous êtes nombreuses et nombreux à les passer actuellement : je vous souhaite sincèrement de les réussir. Bien entendu, les jurys de soutenance et de fin d’année se tiendront (à distance) et  appliqueront les modalités de contrôle des connaissances et de délivrance des diplômes prévues par nos instances. Des rattrapages seront organisés comme chaque année, mais adaptés et probablement à distance, pour celles et ceux d’entre vous qui seront concerné.es. Vos responsables et secrétaires de formation vous tiendrons informé.es des modalités d’évaluation retenues pour cette fin d’année universitaire.

 

La rentrée de septembre

Nous le savons désormais : la rentrée risque d’être bousculée. Mais nous nous y préparons déjà. A ce stade, nous évaluons différents scénarios, en lien avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Ces scénarios me permettent de vous confirmer, sauf décision de nouveau confinement durant l’été :

•    la reprise des cours en présentiel à compter de septembre 2020, sous une forme qui pourrait évoluer par rapport cette année ;

•     le maintien du calendrier universitaire pour l’année 2020-2021.

 

Pour conclure, je vous rappelle que l’ensemble des personnels est à votre disposition durant cette situation exceptionnelle. Je vous adresse également, de l’équipe de la Présidence, un message de soutien et de réussite dans vos projets. Nos pensées vont particulièrement vers celles et ceux d’entre vous qui ont pu être touché.es, de près ou de loin, par la maladie.

Courrier de la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation à l’ensemble des étudiantes et étudiants

La ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a souhaité s'adresser directement à l’ensemble des étudiantes et étudiants, à travers un courrier que nous portons à votre connaissance :https://filesender.renater.fr/?s=download&token=dcdd08a7-4843-43e8-8c78-9150e403c02d

Covid-19 : une aide exceptionnelle de 200 euros pour les étudiants, sous certaines conditions

L'aide est accessible aux étudiants en formation initiale, boursiers comme non boursiers, sans condition de nationalité.

Elle concerne d'une part les étudiants ayant perdu un emploi/stage gratifié et d'autre part les étudiants ultramarins restés en métropole.

Cette nouvelle aide peut être demandée dès maintenant !

Renseignez-vous sur les conditions

Faites votre demande

Voir le message aux étudiants de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal 

Centre national de ressource et de résilience : Etude sur les conséquences de la quarantaine sur votre santé mentale

L’équipe du pôle recherche du Centre national de ressource et de résilience souhaite évaluer les conséquences de la quarantaine sur la santé mentale des étudiants universitaires. Pour y parvenir, nous avons besoin de votre participation. Cette initiative est soutenue par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et les Crous.

Pour que cette étude soit représentative et pertinente, nous vous invitons à répondre aux différents questionnaires transmis tout au long de cette étude. Vous serez en effet sollicités à plusieurs reprises (tous les mois pendant le confinement en cas de prolongation puis tous les 3 mois environ) pendant une durée d’un an à compter du début du confinement national. Les questionnaires sont anonymes, à aucun moment votre identité ne peut être connue. 

Si vous vous sentiez déstabilisé(e) ou en difficulté au cours ou à l’issue du remplissage du  questionnaire, n’hésitez pas à demander du soutien. Des informations sont à votre disposition sur le site du centre national de ressources et de résilience (CN2R). Vous pouvez également contacter le dispositif national de soutien et prise en charge médico-psychologique au numéro vert 24h/24 et 7j/7 (0 800 130 000) ou votre médecin généraliste. En cas d'urgence, appelez le SAMU-centre 15 en composant le 15.

Pour participer à l'étude et remplir le premier questionnaire : cliquez ICI. La durée de passation est inférieure à 15 minutes.

Qu’est-ce que le CN2R ?

Groupement d’intérêt public, le Centre national de ressources et de résilience (CN2R, http://cn2r.fr/ ) a pour objectif de renforcer le parcours de résilience des victimes de violences individuelles ou collectives subies, ayant des conséquences sur la santé psychique et physique des individus concernés et pouvant entraîner le développement de troubles psychotraumatiques. Sa mission principale est donc d’améliorer la connaissance du psychotraumatisme pour améliorer la prise en charge de l’ensemble des victimes (violences conjugales, accidents de la route, attentats, catastrophes naturelles/industriels,…). 

Aides d'urgence pour les étudiant.es

Certain.es de nos étudiant.es sont dans des situations difficiles liées au confinement.

Nous avons construit un questionnaire, envoyé depuis hier après-midi par SMS, aux presque 9 000 étudiant.es de l’ex-UPEM pour lesquels nous avons des coordonnées téléphoniques dans apogée. A l’heure actuelle, 25% des étudiant.es ayant reçu le SMSLa  ont répondu au moins partiellement. Celles et ceux qui ne disposent pas de connexion internet peuvent répondre RAPPEL au SMS et seront rappelé.es à partir de demain par d’autres étudiant.es bénévoles. Voici le lien vers l’enquête : http://www.u-pem.fr/covid-etudiants

Ce SMS a été envoyé uniquement aux étudiant.es existant dans la base apogée, donc uniquement aux étudiant.es de l’ex-UPEM.

Des aides ont été mises en place :

-          Aides financières d’urgence du Crous de Créteil :

Toutes et tous les étudiant.es en situation de fragilité, qu’ils ou elles bénéficient d’une bourse ou pas, peuvent demander l’aide d’urgence. Ci-dessous le lien ainsi que le QRCODE pour renseigner le formulaire de demande d'aide. L'étudiant.e doit transmettre un certificat de scolarité ou la copie recto/verso de sa carte d'étudiant en cours de validité. Le délai de réponse est de deux jours au maximum.

https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=LdzVsjdY506QnmejgiyYRW7l8gLNe-VKh0FV4Wg7LQ1UQlFFS0VMWEtGNjBOM0ZQQU83QjdaSVA1My4u

 

           -          Aides financières de l’ex-UPEM :

Les étudiant.es peuvent contactez nathalie.serpaut@u-pem.fr ou patricia.buttigieg@u-pem.fr, qui les rappellent ensuite. La commission FSDIE sociale se réunit toutes les semaines pendant la durée du confinement et l’enveloppe financière augmentée.

 

-          Aide alimentaire du Crous de Créteil :

·       Les étudiant.es logé.es en résidences CROUS bénéficient de distributions de produits alimentaires gratuites jusqu’à épuisement des stocks.

·        Toutes et tous peuvent bénéficier d’une carte d’une valeur de 100 euros à l’utiliser dans les magasins de l’enseigne carrefour (le choix de cette enseigne est pragmatique : il s’agit de l’enseigne qui a le plus grand nombre de points de vente sur le territoire français).

 

-          Soutien psychologique :

·       Permanence téléphonique proposée durant doute la période de fermeture de l'Université par notre psychologue. Il faut prendre RDV par mail auprès de muriel.mutel@u-pem.fr, qui rappelle ensuite.

·       Si les étudiant.es préfèrent tchater avec d’autres étudiant.es, l’association Nightline assure ce service de 21h à 2h30 tous les jours sauf mardi et mercredi : https://nightline-paris.fr/

 

-          Soutien médical (questions, consultations à distance, symptômes COVID, ...) 

: il faut contacter le service de santé universitaire ssu@u-pem.fr.

 

-          Soutien numérique :

 nous recensons, via l’enquête en cours, les étudiant.es qui n’ont pas d’ordinateur ou des problèmes de connexion. Avant le lancement de l’enquête, nous avions connaissance de 90 étudiant.es en difficultés numériques. L’université vient d’acquérir des ordinateurs qui seront remis en prêt aux étudiant.es et étudiants et travaille actuellement à trouver une solution concernant la connexion.

 

Sur l’ensemble des universités françaises, il semblerait que nous ayons perdu le contact avec 8 à 10% des étudiant.es. Ce chiffre est particulièrement important en L1 mais touche toutes les années de formation.

COVID-19 : rappel des dispositifs mis en place

Nous savons nombre d'entre vous dans des situations financières, alimentaires, psychologiques, numériques très compliquées. Nous restons mobilisés, avec l'ensemble du personnel de l'Université Gustave Eiffel, pour trouver des solutions le plus rapidement possible à vos situations.

Avant le rappel des dispositifs, nous vous rappelons qu'il est impératif de respecter les consignes de confinement, d'hygiène et de sécurité. Ne vous exposez pas, limitez vos déplacements et vos interactions au maximum et restez chez vous.

Retrouvez les dernières consignes et informations sur le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Si vous présentez des symptômes (toux, fièvre) qui vous font penser au COVID-19 :

Sans difficultés respiratoires ou signes d'étouffement :

Restez chez vous

Contactez un médecin : votre médecin traitant, ou le Service de Santé Universitaire (ssu@u-pem.fr)

Si vous êtes en résidence CROUS et que les symptômes sont confirmés comme étant possiblement liés au COVID-19, signalez-vous par mail auprès de votre résidence de rattachement et à covid19@crous-créteil.fr

Avec difficultés respiratoires ou signes d'étouffement :

Contactez le SAMU (15)

Les difficultés respiratoires doivent être sévères (poids important sur la poitrine, impossibilité de retenir sa respiration sans provoquer une forte toux sèche) pour justifier un appel au 15. N'encombrez pas les lignes téléphoniques : d'autres malades en situation critique pourraient avoir besoin de la ligne que vous occupez.

Les dispositifs mis en place depuis le début du confinement :

Vous êtes êtes logé.e en résidence CROUS ? Vous pouvez bénéficier :

D'une aide alimentaire : signalez-vous à julien.froger@crous-creteil.fr ou residence.champs-sur-marne@crous-creteil.fr ou au 01 64 68 18 14 ou 06 43 22 22 17

D'une aide financière ou sociale d'urgence : le CROUS propose une e-carte utilisable dans l'ensemble des magasins du groupe Carrefour. Pour faire une demande, contactez le service social du CROUS : social@crous-creteil.fr

Pour l'ensemble des étudiant.es :

Le service social de l'Université reste disponible si vous avez des difficultés financières ou sociales. N'hésitez pas à prendre contact avec notre assistante sociale, Nathalie SERPAUT (nathalie.serpaut@univ-eiffel.fr), ou avec son assistante Patricia BUTTIGIEG (patricia.buttigieg@univ-eiffel.fr) afin de prendre RDV. Les entretiens se font ensuite par téléphone.

Le service de santé universitaire reste également ouvert et vous propose un soutien psychologique : n'hésitez pas à contacter notre psychologue Muriel MUTEL (muriel.mutel@univ-eiffel.fr) afin de prendre RDV. Là encore, les entretiens se font par la suite par téléphone.

Si vous connaissez des difficultés numériques :

Si vous avez des difficultés à accéder aux outils numériques permettant de suivre vos cours à distance (ENT,  Moodle, ...) : contactez vos enseignantes et enseignants ou votre secrétariat pédagogique.

Si vous n'avez pas d'ordinateur pour suivre vos cours, signalez-vous auprès de la Vice-Présidence Étudiante (vpec@u-pem.fr). Nous n'avons qu'un stock très limité d'ordinateurs, aussi nous vous demandons de bien vérifier qu'aucune solution ne vous permet de vous faire prêter ou de partager un ordinateur avant de vous signaler.

                          Enfin, si vous souhaitez mettre votre temps libre à disposition :

Soutenez les agriculteurs en travaillant au sein des exploitations agricoles (mission rémunérées, nécessite un véhicule personnel en raison des distances) : https://desbraspourtonassiette.wizi.farm

Intégrez la Réserve Civique (missions bénévoles d'intérêt public, parfois réalisables depuis son domicile) : https://covid19.reserve-civique.gouv.fr

N'hésitez pas également à solliciter vos élu.es étudiants (Vice-Présidents Etudiants, élus aux conseils centraux, délégués de proximité) : ils sont le lien irremplaçable entre vous et l'Université, et restent à votre écoute durant la période de confinement.

Recommandations et informations relatives au Coronavirus

L’Université Gustave Eiffel vous informe désormais sur la situation relative au Coronavirus avec une page dédiée sur son site web : https://www.univ-gustave-eiffel.fr/coronavirus

 

Cette page vous permet de disposer de l’information de référence sur le sujet pour notre établissement.  Elle est mise à jour dès que nécessaire, la situation étant évolutive. Je vous invite à la consulter régulièrement.

[COVID-19] Communiqué des CROUS

Les circonstances exceptionnelles que connait notre pays nous amènent toutes et tous à prendre des mesures, qui évoluent de jour en jour.
Il nous importe de porter précisément à votre connaissance les modalités de gestion des évènements actuels au sein du réseau des Crous.

Vous trouverez ainsi ci-dessous des éléments par champ de mission :

  • En matière de restauration : au regard à la fois des décisions nationales concernant ce champ d’activité et de la fermeture des établissements d’enseignement supérieur pour ce qui concerne leur activité de formation en présentiel, depuis ce lundi, la restauration assise n’est plus assurée. Lorsque l’organisation le permettait et que les besoins des étudiants étaient plus significatifs, des espaces de vente à emporter ont été maintenus. Du fait des décisions du Président de la République hier soir, visant à limiter les déplacements et les regroupements, la restauration des étudiants, quelle que soit sa forme, ne pourra désormais plus être assurée.
  • En matière d’hébergement :
    • Les étudiants, qu’ils soient nationaux, ultramarins ou internationaux ont été invités, depuis vendredi, à rejoindre leur domicile familial, afin de leur éviter de rester dans leur logement de manière isolée, d’autant que nous ne pouvons pas maintenir d’activités collectives. Ils le sont également depuis les annonces du Président de la République du 16 mars, dans la limite de la compatibilité avec l’interdiction de déplacements.
    • Cependant, cela ne signifie en aucun cas que ceux qui souhaitent rester pour des raisons qui leur appartiennent, seront contraints de partir. Ils continueront à être accueillis dans nos résidences qui demeurent ouvertes. Dans ce contexte, une mesure forte vient d’être décidée en accord avec la ministre. Elle consiste à ce que lorsque les étudiants quittent leur logement, même sans avoir eu le temps de le libérer de tous leurs effets personnels (ce qui revient à bloquer le logement et à nous interdire de l’attribuer à un autre résident), le préavis contractuel d’un mois ne s’applique pas, les résidents ne payant plus leur loyer à compter du 1er avril. Pour cela, il importe que les étudiants signalent leur départ, même à postériori.
      A noter que, pour l’instant, une grande majorité des étudiants n’a pas quitté son logement, mais qu’une très grande disparité se vérifie selon les territoires. Dans tous les cas, au regard à la fois du taux d’occupation qui demeure élevé, comme de la disparité du parc, il est quasi impossible à ce stade, d’envisager des changements de logements (d’une chambre vers un studio qui se serait libéré) ou des regroupements d’étudiants dans une même résidence.

      Dans toute la mesure du possible, les étudiants qui souhaiteront retrouver un logement lorsque les activités de formation reprendront, seront accueillis dans nos résidences.
    • Enfin, si des étudiants malades étaient logés dans nos résidences, conformément aux recommandations sanitaires valables à date, il importe en premier qu’ils prennent l’attache de leur médecin et se signalent à l’administration de leur résidence, afin que le Crous soit en capacité de les accompagner, y compris au plan des besoins premiers d’alimentation et de fourniture des produits de première nécessité.
      Il importe aussi qu’ils aient une attitude très respectueuse des gestes barrière.

Coronavirus, que faire face aux premiers signes ?Coronavirus, que faire si la maladie s'aggrave ?

NB : Les instructions des autorités sanitaires sont relayées par les Crous
    Retrouvez ces infographies sur les comptes du ministère chargé de la Santé.

  • En matière de bourses sur critères sociaux, nous avons placé en toute première priorité, au niveau du CNOUS comme de chacun des CROUS, qu’il n’y ait aucune interruption dans la procédure d’instruction des dossiers comme de mise en paiement, de bout en bout de la chaîne (des Crous aux Directions régionales des finances publiques). Même si les personnels sont contraints à télétravailler, les plans de continuité d’activité permettent de l’assurer.
  • En matière de soutien social et d’aides spécifiques, les assistantes sociales demeurent mobilisées, mais les échanges avec les étudiants sont limités aux contacts téléphoniques ou numériques (messagerie électronique, skype).

Le Cnous et les Crous vous remercient chaleureusement de contribuer à diffuser ces éléments d’information largement auprès des étudiants.

N’hésitez pas à consulter ce post facebook qui explicite ces dernières informations, et à suivre le compte Etudiant.gouv pour être tenu.e au courant des informations utiles.

Fermeture de l'Université Gustave Eiffel pour les étudiantes et étudiants et consignes à suivre

Le Président de la République a annoncé la fermeture de toutes les universités, à partir du lundi  mars et jusqu'à nouvel ordre.

 

Dans ce contexte, les bâtiments de l'université Gustave Eiffel ne seront plus accessibles. L'université est fermée pour les étudiantes et les étudiants. 

 

Toutefois, afin d'assurer la continuité de votre scolarité, les composantes mettront en place, autant que possible, des modalités alternatives de formation et d'évaluation. Vos responsables de formation et secrétariats pédagogiques reviendront vers vous dès que possible pour préciser les éléments dont vous aurez besoin. Ces informations vous seront communiquées par mail. Nous vous conseillons donc de regarder régulièrement votre mail universitaire: https://mailetud.u-pem.fr

 

Si vous ne disposez pas d'outils informatiques pour accéder aux outils qui seront mis à votre disposition, merci de contacter le campus numérique au 01 60 95 71 96.

Les bibliothèques de l'université seront fermées. Les prêts de ressources sont pour l'instant suspendus. En revanche, les ressources qui ont été déjà empruntées feront l'objet d'une prolongation. Vous pouvez par ailleurs vous connecter via l'intranet aux ressources électroniques de la bibliothèque.

 

Concernant l'ensemble des outils de candidature pour l'année prochaine, ils restent disponibles et nous vous tiendrons informés des éventuels changements de calendrier.

Toutes les autres activités de la vie étudiante sont également temporairement suspendues: associations, activités sportives et culturelles, événements, etc......

 

Le CROUS, les cafétérias et la plupart des restaurants universitaires seront fermés. Nous vous informerons, ainsi que le CROUS de Créteil, des points de restauration universitaire qui resteront accessibles. Les résidences universitaires resteront ouvertes. En fonction de votre situation personnelle, nous vous suggérons de rejoindre votre domicile familial.Concernant les autres services du CROUS, seuls les rendez-vous urgents seront maintenus. Nous vous invitons à prendre attache avec la direction du CROUS de Créteil pour d'avantage d'informations: direction@cours-creteil.fr. pour les aides financières d'urgence, merci de contacter le 0806 000 278, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h.

 

Si vous êtes en contrat d'apprentissage ou en contrat de professionnalisation, vous devez aller dans votre entreprise. L'université mettra à votre disposition, autant que faire ce peut, des ressources et activités à distance qui correspondent aux enseignements qui étaient prévus lors de vos périodes à l'université. L'attention des entreprises sera attirée sur l'importance de vous permettre de suivre ces enseignements à distance en vous libérant le temps nécessaire et en mettant à votre disposition, dans la mesure du possible, les équipements utiles ( ordinateurs reliés à internet ).

Votre calendrier d'alternance sera éventuellement adapté à la réouverture de l'établissement: une partie des périodes universitaires, réalisées finalement en entreprise, pourra être reprogrammée. Les entreprises seront informées dès maintenant de cette possibilité. 

 

Votre présence en entreprise est soumise aux règles appliquées par celle-ci. Par exemple, si l'entreprise a une activité partielle qui concerne vos missions, alors vous serez en activité. A l'inverse, si vos missions sont suspendues, alors vous devrez respecter cette restriction. 

Le suivi d'apprentissage est toujours réalisé mais il sera effectué éventuellement plus tardivement et éventuellement via une visioconférence. 

Si vous êtes stagiaire, vous restez soumis aux modalités de travail mises en oeuvre dans les organismes d'accueil. les départs en stage à l'étranger sont désormais et jusqu'à nouvel ordre suspendus. 

 

Si vous êtes en formation continue, dans le cadre du maintien de l'activité à distance, les formalités administratives liées aux émargements seront traitées à la réouverture de l'établissement. Les rendez-vous de Validation des acquis  de l'expérience ( VAE ) prévus en présentiels sont suspendus jusqu'à nouvel ordre, l'activité à distance pourra être maintenue. Pour toutes questions, merci de vous adresser à fc@u-pem.fr ou vae@u-pem.fr.

 

Concernant les étudiantes et les étudiants en doctorat, nous vous invitons à prendre attache avec vos responsables de laboratoire pour déterminer la conduite à tenir, ainsi que les écoles doctorales pour toute question relative à votre situation administrative.

 

Concernant les étudiantes et les étudiants internationaux, merci de vous rapprocher du service des relations internationales: international@u-pem.fr.

Concernant les étudiantes et les étudiants en situation de handicap, un message spécifique vous sera transmis. En cas de question précise merci d'envoyer un mail à accueilhandicap@u-pem.fr.

 

En cas de symptômes Covid 19, les instructions restent les mêmes, contacter le 15 et , le cas échéant, votre responsable de formation et l'université Gustave Eiffel avec l'adresse coronavirus@univ-eiffel.fr. Par ailleurs, veuillez respecter les consignes d'hygiène du gouvernement. 

 

 

En cas de questions complémentaires, merci de vous rapprocher de la vice-présidence vie étudiante, vie de campus, Karine Marot: vpvec@u-pem.fr ou de la vice-présidence étudiantes et étudiants: vpetudiant@u-pem.fr. 

Les informations liées à la situation actuelle seront mises à jour sur le site: https: //www.univ-gustave-eiffel.fr/coronavirus. 

 

Etudiants sans moyen numérique

Il est important dans un premier temps de détecter les étudiants sans ordinateur, tablette ou smartphone. En tout état de cause, des contrats pédagogiques adaptés pourront être mis en place pour les étudiants concernés. Nous évaluons en ce moment les moyens que nous pourrions mettre à leur disposition.